Tête et Cou

Page publiée par Matthieu
Détail sur le processus de publication
Dernière mise à jour : 2016-02-01

1. Généralités

Le cou est un carrefour important : éléments viscéraux (voies aériennes supérieures, digestives supérieures), viscères de l'appareil respiratoire : larynx - pharynx dont la continuité se fera avec l'oesophage au niveau de l'appareil digestif. Le larynx se continuera par la trachée. Le cou est une zone de soutien et de mobilité importante.

- Schéma 1 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue de profil

Dessin du squelette de la tête... Arcade dentaire de l'adulte :

Multiplié par 2 pour arcade droite et gauche, multiplié par 2 pour mâchoire haut et bas => 32 dents.

Le squelette du cou est constitué du rachis cervical, convexe en avant. Les vertèbres ont un calibre croissant de haut en bas. L'os occipital repose sur C1 (Atlas) par les condyles occipitaux. L'Atlas est articulé avec l'Axis (C2) qui a un rostre antérieur. Les processus épineux sont souvent bilobés, de taille croissante de haut en bas. Le processus épineux de C7 est le plus développé des vertèbres cervicales.

En avant du rachis se place l'os hyoïde, en forme de fer à cheval, un corps et 2 grandes cornes, et 2 petites cornes. Sous lui, il y a un volumineux cartilage : le cartilage thyroïde qui se place à la face antérieure du cou et donne le relief de la pomme d'Adam. En dessous, le cartilage cricoïde qui est en fait le premier anneau trachéal dans sa portion cervicale.

La trachée est palpable sous la peau à la partie basse de la face antérieure du cou.

[ HAUT ]

2. Limites

Il y a donc plusieurs régions :

Et puis on trouve le pharynx, dont la partie supérieure est en arrière de la région nasale, le rhino pharynx, l'oropharynx est en arrière de la cavité buccale. Le larynx appartient aux voies respiratoires supérieures, appareil de la phonation.

[ HAUT ]

3. Repères Cliniques

Voir aussi la page des Niveaux Vertébraux.

- Schéma 2 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue antérieure du cou

Sous le relief des auricules, il y a deux reliefs obliques en bas en dedans : les muscles sterno-cléïdo-mastoïdiens. Latéralement se situe le muscle trapèze.

L'os hyoïde est à la face antérieure, il délimite deux régions : sus et sous hyoïdienne. Une troisième région est la région parotidienne, une quatrième région est la région carotidienne car le muscle sterno cléido mastoïdien masque le trajet de l'artère carotide, et enfin, cinquième région, la région sus claviculaire.

- Schéma 3 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue du coté droit

La glande parotide est une des glandes salivaires, elle est située en arrière de l'angle de la mandibule (pathologie : les oreillons).

[ HAUT ]

4. Muscles Sous Hyoïdiens

Ce sont des petits muscles plats tendus entre le sternum et l'os hyoïde.

- Schéma 4 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Muscles sous hyoïdiens

Le cartilage thyroïde a un aspect échancré en son milieu et se place sur la ligne médiane, il sert d'intermédiaire dans l'insertion des muscles sous hyoïdiens. En dessous de ce cartilage, il y a la trachée dans sa portion cervicale, puis le cartilage cricoïde et les anneaux trachéaux.

En avant de la trachée, la glande thyroïde (cf. Liste des confusions) est formée de deux lobes (un droit et un gauche). Ces 2 lobes sont réunis en avant de la trachée par l'isthme thyroïdien, il existe parfois un prolongement médian, mais il est inconstant. Il y a deux petites crêtes sur le cartilage thyroïde.

Ces petits muscles délimitent une zone losangique où la trachée est directement accessible : le losange de la trachéotomie.

- Schéma 5 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Coupe en C6

C6 est globalement quadrangulaire. Le canal vertébral est large. En avant, tous les corps vertébraux sont recouverts par les muscles pré-vertébraux sur le rachis (muscle long du cou, muscle droit antérieur entre autres).

Axe viscéral du cou : l'oesophage est le viscère le plus postérieur; sa lumière est virtuelle, et la trachée, en avant, a un aspect de fer à cheval. L'aponévrose cervicale profonde fixe l'axe digestif au plan osseux en délimitant une loge viscérale. Au niveau de C6, la glande thyroïde se place de part et d'autre de la trachée. Aspect concave latéralement. A sa face postérieure, il y a 4 glandes thyroïdes englobées dans la fine membrane qui entoure la thyroïde (épaississement de la gaine viscérale).

De chaque coté se placent les pédicules vasculaires formés par l'artère carotide primitive + veine jugulaire + le Xème nerf crânien. Le pédicule est entouré d'un dédoublement fin : la gaine vasculaire.

Le nerf récurrent droit naît au niveau de l'artère subclavière droite et remonte dans l'angle oesotrachéal droit jusqu'aux cordes vocales. Le nerf récurrent gauche passe sous la crosse aortique et remonte dans l'angle oesotrachéal gauche jusqu'aux cordes vocales.

C6 est sous l'os hyoïde => on voit les muscles sterno thyroïdien, omo hyoïdien, qui sont des petits rubans musculaires plus ou moins larges. L'omo hyoïdien est en général en regard du pédicule jugulo-carotidien. Ils sont entourés par un dédoublement de l'aponévrose cervicale moyenne. En avant d'eux montent les sterno cléido hyoidiens, un peu plus larges, recouverts par un dédoublement aponévrotique.

Le plus gros élément musculaire qui donne son relief à la région antérieure du cou est le muscle sterno cléido mastoidien, important dans les mouvements de rotation de la tête. Il est entouré par l'aponévrose cervicale superficielle qui conflue avec la moyenne et la profonde en avant : la ligne blanche du cou (par analogie avec la ligne blanche de l'abdomen). Latéralement au sterno cléido mastoidien, la veine jugulaire externe chemine (descend). En avant cheminent les veines jugulaires antérieures.

Tout en superficie, il y a un petit muscle : le platysma colli (muscles peaucier), vestige embryonnaire...

L'ensemble est recouvert par la peau.

En arrière du plan des apophyses transverses, il y a quatre épaisseurs pour les muscles de la nuque :

Mouvement oculo cephalo gyromoteur : action synergique avec le deltoïde pour l'élévation du membre supérieur.

[ HAUT ]

5. Muscle Sterno Cléido Mastoïdien

- Schéma 6 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Muscle sterno-cléïdo-mastoïdien

Il comporte deux plans : un superficiel, un profond. Chacun des plans a une insertion sternale et une insertion claviculaire. Le sterno cléido mastoïdien relie la clavicule / sternum à l'apophyse mastoïde.

Les deux parties sont séparées par un espace triangulaire : le triangle de Sédillot.

Le muscle sterno cléido mastoïdien est rejoint en haut par le muscles trapèze, mais en bas, ils sont séparés par l'espace (triangulaire) sus-claviculaire. Ces deux muscles ont la même innervation : XIème nerf crânien (nerf accessoire, ou nerf spinal).

Action :

[ HAUT ]

6. Muscle Trapèze

- Schéma 7 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Muscle trapèze

Il recouvre la région postéro-latérale. Il est composé de trois faisceaux : supérieur - moyen - inférieur.

Il s'insère en haut sur le tiers interne de la ligne courbe occipitale supérieure, insertion qui prolonge celle du muscles sterno cléido mastoïdien. Cette insertion se fait jusqu'à la protubérance occipitale externe, il s'insère sur le ligament nuchal, sur les apophyses épineuses de Th 1 à 12 et les ligaments inter-épineux.

Le faisceau moyen comporte en plus une insertion par une lame aponévrotique triangulaire. Cette lame se prolonge par des fibres charnues. Le faisceau moyen se fixe sur le bord interne de l'acromion et sur le bord supérieur de l'épine de l'omoplate.

Le faisceau supérieur se fixe sur le bord postérieur du tiers externe de la clavicule, insertion qui déborde sur la face supérieure, tiers externe.

Le faisceau inférieur se fixe sur le bord postérieur de l'épine et sur le tubercule trapézien du bord postérieur.

Innervation : XIème nerf crânien.

Tests du trapèze :

[ HAUT ]

7. Les Muscles Scalènes

Ils prennent leur insertion sur les apophyses transverses du rachis cervical et viennent se terminer au niveau de l'orifice supérieur du thorax. Ils sont à la limite entre la musculature antéro-latérale du cou et la musculature nuchale.

Intérêt : entre eux passent le plexus brachial et les vaisseaux sous-claviers.

- Schéma 8 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue antérieure du rachis cervical / muscles scalènes

Les vertèbres cervicales s'articulent par les apophyses ansiformes du rachis cervical. En dessous du rachis cervical, il y a le rachis thoracique. Bord supérieur du sternum = Th2, Th2 => deuxième côte qui s'articule au niveau de l'angle de Louis (jonction manubrium sternal, sternum).

Les trois muscles scalènes sont superposés d'arrière en avant : postérieur, moyen, antérieur.

Entre le scalène antérieur et le scalène moyen, il y a un interstice qui forme le défilé des scalènes, où passent l'artère sub-clavière (qui devient alors axillaire) et le plexus brachial. La veine axillaire ne passe pas par le défilé.

Rapport important des scalènes : le nerf phrénique. C'est une branche terminale du plexus cervical, nerf moteur du diaphragme. Il se place sur la face postérieure du scalène antérieur et le contourne par en dehors.

Entre les deux scalènes (antérieur et moyen) descendent les différentes branches du plexus brachial ( C4 à Th1). Les trois troncs rejoignent dans le défilé l'artère sub-clavière pour pénétrer dans le creux de l'aisselle.

Rôle :

[ HAUT ]

8. Vaisseaux du Cou

- Schéma 9 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vaisseaux du cou / Aorte et ses collatérales

Ils sont tous originaires de la portion horizontale de la crosse de l'Aorte. Origine = trois gros troncs :

Les deux artères carotides ne donnent aucune collatérale dans le cou en tant que tel. Elles se terminent en se divisant en deux au niveau C3 / C4 pour donner l'artère carotide externe et l'interne. L'externe donnera des branches pour le cou et la face, l'interne pénètre dans la base du crâne par l'orifice carotidien et participe à la vascularisation de l'encéphale.

La partie restante de l'encéphale est vascularisée par les artères vertébrales. L'artère vertébrale droite naît de l'artère sous clavière droite, elle chemine à l'intérieur du canal vertébral formé par les trous dans les apophyses transverses empilées et pénètre dans le crâne par le trou occipital. L'artère vertébrale gauche naît de l'artère sous clavière gauche. Même type de trajet (à gauche) que l'artère vertébrale droite. Les deux artères vertébrales rentrent dans le canal vertébral au niveau de C6.

- Schéma 10 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue antérieure du cou

La carotide primitive droite monte sur le flanc droit du cou.

8.1. Rapports Vasculaires

  1. la veine sous clavière qui se dispose un peu plus bas, sous la clavicule. Elle sort de cette région en passant en avant du tendon du scalène antérieur et reçoit la veine jugulaire interne droite, satellite de la carotide primitive droite, située sur son bord latéral. Ces deux éléments plongent dans le thorax et rejoignent la VCS.
  2. Toutes les collatérales de l'artère subclavière : l'artère vertébrale droite qui chemine d'abord au dessus du dôme pleural puis passe dans le canal vertébral en C6, le tronc cervico intercostal, (plus fin que l'artère vertébrale), dont le trajet est oblique en arrière et en haut, et qui va se diviser en deux : artère intro-intercostale et introcervicale profonde
  3. Le tronc thyro-bicervicoscapulaire qui naît de la face supérieure de l'artère subclavière droite qui se divise rapidement en deux, c'est à dire un tronc scapulaire et un tronc qui donnera l'artère thyroïdienne inférieure

Il existe une collatérale inférieure l'artère thoracique interne (artère mammaire interne) qui chemine derrière la paroi thoracique antérieure.

8.2. Rapports Nerveux

les plus latéraux sont constitués par le plexus brachial qui sort sous forme de trois troncs primaires qui sortent de leur coin par la région interscalénique, étant disposés au dessus de l'artère sous-clavière droite et cheminent au dessus du dôme pleural.

Le nerf phrénique naît de C4. La première partie de son trajet est derrière le scalène antérieur qu'il contourne et chemine sur sa face antérieure. Il croise son bord médial en bas et par en avant l'artère sous clavière. Il passe en avant d'elle et y abandonne un rameau nerveux qui passe sous l'artère et gagne en arrière le ganglion stellaire. situé au dessus et légèrement en arrière du dôme pleural, formant ainsi une anse sous l'artère sous clavière.

La chaîne sympathique cervicale descend en avant des corps vertébraux du rachis cervical et présente plusieurs renflements : le cervical supérieur, le moyen (traversé par l'artère thyroïdienne inférieure) et l'inférieur. Puis cette chaîne rencontre le ganglion stellaire, croise l'artère sous clavière droite abandonne un rameau qui dessine une deuxième anse sous l'artère, et qui remonte en haut en arrière pour gagner le ganglion stellaire : c'est l'anse de Vieussens.

Entre la carotide primitive et le jugulaire interne descend de la base du crâne le Xème nerf crânien (nerf vague). Il croise l'artère sous clavière pour y laisser un rameau, le rameau récurrent du Xème nerf crânien, ce rameau se dirige en haut en dedans et gagne l'angle oesotrachéal droit. Le nerf récurrent du Xème nerf crânien droit naît sous l'artère sous clavière droite, et le récurrent gauche sous l'Aorte.

- Schéma 11 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue latérale

L'artère vertébrale chemine obliquement au dessus du dôme pleural, et gagne le canal transversaire en C6. Le ganglion stellaire est au dessus et en arrière du dôme.

[ HAUT ]

Commentaires

 

Sur la limite inférieur du cou il n'y aurait pas une erreur, est ce que c'est le processus épineux de C2 ou C7?

Anonyme  (le 2009-01-23 17:33:27)PermalienProfil auteur
 

Merci beaucoup! J'ai un peu mieux compris grâce à ce cours.

JESS19  (le 2009-01-23 22:20:08)PermalienProfil auteur
 

je me pose la même question que kilan, je pense que c'est c7 comme sur le shéma !

grays-love  (le 2009-02-16 16:37:51)PermalienProfil auteur
 

C'est bien C7

ccclllaaaiiirrreee  (le 2010-03-05 23:39:07)PermalienProfil auteur
 

C'est corrigé, merci de l'avoir signalé.

Matthieu  (le 2010-03-05 23:59:06)PermalienProfil auteur
Vous devez être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire.