Le Tube Digestif

Page publiée par Matthieu
Détail sur le processus de publication
Dernière mise à jour : 2016-02-01

Sommaire

1. Oesophage Abdominal

C'est la 1ère partie du tube digestif abdominal; il fait suite à l'oesophage thoracique après que celui-ci ait franchi le hiatus oesophagien du diaphragme. Ce bout d'oesophage est une caractéristique de la bipédie.

- Schéma 1 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Dimensions

Longueur variable : 4 à 5 cm; siège d'une zone de hautes pressions: le sphincter inférieur a une pression qui est supérieure à celle de l'oesophage thoracique et supérieure à celle de l'estomac. Il est fixé dans l'abdomen par un tissu qui le relie à l'aorte derrière lui : le méso-oesophage ; et il est recouvert en avant par le lobe gauche du foie.

Le pilier droit du diaphragme entoure l'oesophage dans sa traversée en formant un lasso autour de l'oesophage.

- Schéma 2 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
oesophage

En avant de l'oesophage, il y a le ligament arqué = orifice fibreux aortique.

- Schéma 3 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
oesophage

On peut lui décrire 2 faces : il est aplati d'avant en arrière. Une face antérieure, une face postérieure. La face antérieure est tapissée par le péritoine et son bord droit est relié au foie par le petit épiploon. l'oesophage se rattache à l'estomac en formant un angle aigu avec le bord gauche de l'estomac : c'est l'angle de His.
Tous ces éléments interviennent pour empêcher le reflux gastro-oesophagien. La muqueuse oesophagienne est de type malpighienne; elle ne supporte pas le contact avec les sécrétions acides de l'estomac (ph # 2 - 3).

[ HAUT ]

2. Estomac

Organe à double fonction : mécanique (malaxer les aliments) et chimique (il commence la digestion). Il comporte 2 parties : verticale et horizontale. L'estomac n'est pas collé sur la paroi postérieure : c'est un organe libre dans la cavité péritonéale. (attention: il n'est pas collé, mais il est relié).

- Schéma 4 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Estomac, vu en coupe; schéma anatomique

Il est aplati d'avant en arrière avec une face antérieure et une face postérieure. Son bord droit se nomme petite courbure et son bord gauche grande courbure. Les 2 faces sont tapissées de péritoine viscéral. La petite courbure est reliée au foie par le petit épiploon. La grande est reliée à la rate et au côlon par l'épiploon gastro-splénique et l'épiploon gastro-colique. La jonction entre l'estomac et l'oesophage s'appelle le cardia. Elle forme à l'intérieur un repli de la muqueuse : la valvule de Gubaroff. (sphincter physiologique).

La partie supérieure de l'estomac est la grosse tubérosité = le fundus.
La portion verticale est le corps ; la portion horizontale est l'antre. Le corps sécrète de l'HCl, et de la Pepsine. Il agit sous l'influence de la gastrine, sécrétée par l'antre. La sortie de l'estomac est le pylore, sphincter anatomique.

- Schéma 5 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vascularisation de l'estomac

L'estomac est richement vascularisé. il est vascularisé par des branches du tronc coeliaque.

Le tronc coeliaque naît de l'aorte au niveau Th11 / Th12. Il donne 3 principales branches :

  • artère coronaire stomachique : vascularise la petite courbure
  • artère splénique : vascularise la grande courbure + rate
  • artère hépatique : donne 3 branches : artère hépatique; artère gastro-duodénale; artère pylorique.

Il existe 2 cercles artériels : celui de la petite courbure (entre les 2 feuillets du petit épiploon), et celui de la grande courbure (entre les 2 feuillets de l'épiploon gastro-splénique), qui est en fait l'anastomose entre l'artère coronaire stomachique et l'artère pylorique au niveau de l'angle de la petite courbure. Le cercle artériel est formé par l'anastomose des artères gastro-épiploïques droite et gauche, branches de l'artère splénique. Toutes ces artères sont accompagnées par des veines qui ont le même nom.

- Schéma 6 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Innervation de l'estomac

Un nerf est responsable de toute l'innervation : le Xème nerf crânien, ou nerf pneumogastrique (= nerf vague). C'est le nerf du tube digestif. Il a une branche qui descend le long de la petite courbure; c'est aussi un nerf sécrétoire.

[ HAUT ]

3. Duodénum

Il est fixé sur la paroi postérieure de l'abdomen. C'est une partie de l'intestin grêle sur le plan histologique. Forme grossière de cadre, il dessine le cadre duodénal.

- Schéma 7 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Duodénum

Il a 4 portions :

Il fait suite à l'estomac au niveau du pylore (le sillon pylorique marque la limite). D1 / D2 : genu superius = angle qui relie D1 à D2. Il est situé sous le foie, au niveau L1.
D2 a un orifice qui va recevoir les sécrétions biliaires et pancréatiques sur sa face interne; ce sont des sécrétions alcalines. (rôle: tamponner l'acidité).
La glande pancréatique est logée et fixée dans le cadre duodénal, à qui elle adhére très fortement.
D3: relié à D2 par le genu inferius. Il passe devant l'Aorte. Devant lui passent les vaisseaux mésentériques.
D4: il remonte à gauche de la ligne médiane et se termine par un angle avec l'intestin grêle : l'angle de Treitz; niveau L2
Tout le duodénum est accolé en arrière par le fascia de Treitz; il existe un fascia de Toldt rétro-pancréatique.

[ HAUT ]

4. Intestin Grêle

- Schéma 8 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Intestin grêle

Il fait suite au duodénum à l'angle de Treitz. Puis s'ensuivent une série d'anses non accolées. Organisation globale: 2 parties: d'abord le jéjunum, où les anses sont plutôt horizontales ; puis l'iléon où les anses sont plutôt verticales. Il se termine dans le côlon droit au niveau de la jonction iléo-colique. Il occupe la partie centrale péri-ombilicale de l'abdomen.

Il s'y passe 2 phénomènes : fin de la digestion des aliments + absorption des nutriments.

- Schéma 9 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Intestin grêle

Elle est très riche : l'intestin est vascularisé par l'artère mésentérique supérieure, contenue entre les 2 feuillets du mésentère. Nombreuses branches jéjunales, anastomosées entre elles le long de l'intestin grêle pour former des arcades vasculaires. Riche vascularisation veineuse.

TOUT LE SANG VEINEUX VA AU FOIE.

L'intestin grêle est mobile, non fixé sur la paroi postérieure. La fin de la vascularisation de l'artère mésentérique supérieure se situe environ à 1 m de la jonction iléo-colique. Parfois, il y a un diverticule de Merckel.

[ HAUT ]

5. Côlon

5.1. Description anatomique

- Schéma 10 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Côlon

Il fait suite à l'intestin grêle au niveau de la jonction iléo-colique. Le premier segment est dans la fosse iliaque droite. C'est une partie ascendante qui remonte jusqu'au dessous du foie. Le côlon ascendant passe dans le flanc droit. L'angle droit du côlon est l'angle hépatique situé dans l'hypochondre droit.
De là, il traverse de droite à gauche l'abdomen (2ème partie = transversale) et arrive sous la rate; l'angle gauche du côlon est l'angle splénique ; plus aigu que l'angle droit. Cet angle est dans l'hypochondre gauche. L'angle gauche est plus haut que l'angle droit.
Troisième partie : descendante; il descend dans la fosse iliaque gauche (côlon iliaque) ; puis fait une boucle de longueur variable : le côlon sigmoïde, dans le petit bassin (périnée). Il se termine au niveau de S3.

Il reçoit le contenu de l'intestin grêle qu'il doit dessécher : rôle essentiel = réabsorption de l'eau. Au niveau de la jonction iléo-colique, il y a une valvule, la valvule de Bauhin, qui n'est pas contenante. (C'est juste un repli). Au dessous de la jonction, le côlon présente un cul-de-sac : le caecum, qui présente sur son bord interne l'appendice, tous 2 situés dans la fosse iliaque droite. L'appendice est libre; le caecum l'est aussi le plus souvent.

- Schéma 11 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Formes des appendices

- Schéma 12 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vascularisation des côlons D et G

Le côlon droit est vascularisé par l'artère mésentérique supérieure (avec l'intestin grêle, d'ailleurs); côlon droit = côlon ascendant + 2/3 droits du côlon transverse.

Le côlon gauche est vascularisé par l'artère mésentérique inférieure ; côlon gauche = tiers gauche du côlon transverse + côlon descendant + côlon sigmoïde.

TOUT LE SANG VEINEUX DU COLON SE DRAINE DANS LE FOIE.

.

Les veines sont calquées sur le système artériel.
L'arcade de Rioland anastomose la vascularisation du côlon droit et celle du côlon gauche.

Le côlon transverse est une portion libre du tube digestif dans ses 2/3 gauches comme le côlon sigmoïde.

Drainage lymphatique: Il y a des ganglions lymphatiques qui suivent le trajet des vaisseaux pour l'intestin grêle + côlon : ce sont les ganglions para-coliques. Au niveau de l'intestin grêle, les ganglions collectent les grosses molécules de graisse.

5.2. Musculature, rôles

Côlon droit : réabsorption ; côlon gauche : propulsion des matières. Côlon sigmoïde : piston qui envoie les matières dans le rectum.

Il y a 2 sortes de muscles dans le côlon :

[ HAUT ]

6. Rectum

- Schéma 13 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Rectum

Il permet de sortir de la cavité pelvienne en traversant le plancher pelvien. (muscle releveur de l'anus, entre autres). Il commence au niveau de S3.
La jonction recto-sigmoïdienne est un peu rétrécie, c'est le canal anal, et elle est suivie d'une portion dilatée : l'ampoule rectale (rectum pelvien); rôle : réservoir. Propriété de l'ampoule rectale : viscoélasticité.

Le rectum a 2 fonctions:

- Schéma 14 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Rectum, en vue de profil

On décrit 2 parties : la supérieure est l'ampoule rectale, concave vers l'avant, et l'inférieure est le canal anal, oblique en bas et en arrière. La jonction entre ces 2 parties est le cap du rectum (ou coude); elle correspond au passage à travers le plancher pelvien.

- Schéma 15 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Coupe vertico-frontale de l'abdomen

Entre les 2 muscles releveurs de l'anus droit et gauche, il y a un hiatus où passe le canal anal.

- Schéma 16 -

Agrandir SchémaTélécharger SchémaImprimer SchémaRechercher dans la base des schémas
Agrandir
Vue supérieure du bassin

on voit en avant, la symphyse pubienne; la crête du détroit supérieur; la face avant du sacrum; le bord postérieur de l'os coxal et les épines sciatiques.

Insertions du muscle releveur de l'anus :

(autant dire sur les 3 os du bassin ...).
Les fibres des cotés droit et gauche vont se diriger au centre et s'entrecroisent sur la ligne médiane. Les faisceaux iliaques s'entrecroisent pour former une intersection tendineuse (le raphé ano-coccygien) en avant du coccyx; ils s'y insèrent aussi. Le faisceau ischiatique s'insère sur le coccyx et sur le bord des 2 dernières vertèbres sacrées.

Il y a un hamac qui cloisonne l'ouverture en bas du bassin, très oblique en bas en dedans.

L'urètre, le vagin, le cap anal sont alignés d'avant en arrière (chez la femme, cela va de soi ...) dans le hiatus des releveurs. Le faisceau pubien exerce un effet de sangle : la sangle pubo rectale du releveur; c'est elle qui crée l'angulation entre l'ampoule et le canal anal. Sur la deuxième portion : il s'insère sur le pubis et se termine sur la paroi du rectum = portion élévatrice du rectum.

Tous ces muscles sont striés. Le canal anal est entouré par un sphincter dit externe, strié, qui le ferme. C'est aussi un mécanisme de protection en cas d'urgence (genre : diarrhée). Il existe un sphincter interne, qui est en fait un épaississement de la paroi du canal anal; c'est un muscle lisse.

[ HAUT ]

Commentaires

 

c'est vachement bien et bien plus personnel que des images de bouquin!!!!! et puis le texte est très simple, facile à comprendre!!!

Anonyme  (le 2009-02-17 14:59:35)PermalienProfil auteur
 

côlon gauche = 1/3 gauche du côlon transverse + côlon descendant + le côlon sigmoïde.

kawaro OX  (le 2009-03-26 21:31:12)PermalienProfil auteur
 

Oui c'est vrai tu as raison kawaro ;)

anto2b59  (le 2011-06-12 08:13:26)PermalienProfil auteur
 

Cette précision est apportée.

Matthieu  (le 2011-06-12 17:55:42)PermalienProfil auteur
Vous devez être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire.