Cours-Médecine.info

Section Médical et Paramédical, Orientation => Droit, Ethique, Actus médicales, Maladies ... => Discussion démarrée par: Toguy le 08 août 2009 à 23:02:20

Titre: Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 08 août 2009 à 23:02:20
Salut à tous ! (je sens que cette nouvelle section va me plaire lol)

Bon je lance un new débat sur le clonage thérapeutique mais aussi reproductif qui est bcp plus polémqiue !

J'aimerai bien avoir vos avis sur la question !
Voyez vous des avantages ou des inconvénients à ce genre de pratique ?

Moi, je suis persuadé qu'un jour ou l'autre qu'on le veuille ou non, on finira par utiliser ce genre de technique . Je ne comprend pas pourquoi on cherche à tout prix à "retarder l'inévitable"...
A l'heure actuelle, la plupart des pays ont adopté un législation l'interdisant...

Mon avis est le suivant, pourquoi ne pas mener des recherches sur la questions de façon extrêmement encadré, je pense que ça permettrai de lutter contre les dérives qui existent.

Je pense à la secte des Raéliens : qui tentent de cloner des humains.
Ou d'autres sociétés frauduleuses qui anarquent les gens en leur proposant de garder l'ADN de leurs animaux de compagnies dans l'espoir de les faire revivre un jour sous forme d'un clone...

 

Au lieu de justement faire tout pour avoir le contrôle sur ce genre de technologie, on adopte la stratégie de de la tortue. On interdit tout ! Je pense pas que ce soit la bonne solution..

Bon évidemment si un philosophe me voyait écrire ça, il me balancerai par la fenêtre c'est sure...

Et vous que pensez du clonage ? Vous fait-il peur ?

Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Fafa le 08 août 2009 à 23:19:10
La technologie du clonage en elle même n'est pas à craindre je pense. Ce qui est à surveiller étroitement ce sont ses utilisations. Cloner des êtres vivants doué de conscience, c'est hors de question pour moi. Mais pourquoi pas dans le cadre de la recherche sur d'autres espèces...
Dans la biotechnologie génétique, je m'y connais plus en "OGMisation" qu'en clonage. Aurais-tu un lien pour que je mette à jour mes connaissances stp?  :)

P.S: très bonne idée de sujet Tog!  ;)
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 10:09:11
En effet, je me vois difficilement me faire un Minimoi sur un coup de tête... quoi que...  ;D

Après, une utilité du clonage, c'est qu'on peut avoir plus de "matrice" pour la recherches dans les cas où celle ci est rare (ex: cellules souches qui nécessite des embryons).

Pour moi, qui n'y connait rien, le clonage je le vois encore comme un "caprice" des scientifiques, qui veulent juste voir jusqu'où ils peuvent aller, sans but précis, c'est vrai que j'ai plus entendu "on a réussi à cloner un mouton" que "le clonage: la soltion pour telle maladie".

Je pense que pour mieux se faire accepter, il faut que les scientifiques mettent en avant l'utilité de cette pratique.
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 09 août 2009 à 11:16:57


ça remettrait entièrement en cause notre mode de reproduction.
si à partir d'une cellule de peau on peut reconstituer un individu "identique" en tout cas très semblable... Le principe de parenté n'existerait plus
Ce serait un véritable cauchemar pour les philosphes ou même les juristes...
Quel statuts donner à ce type d'être ?

Une des utilité qui me vient à l'esprit, c'est la guerre...
Avoir des soldats sur commande à l'infini...
Je pense qu'il faut pas se leurrer, l'armée américaine doit avoir investit des fonds sur la question hélas...

D'un point de vue médical on peut imaginer aussi que les clones serviraient de réservoir à organes. Lorsqu'un patient à une défaillance, hop on prélève et on greffe.

Certains "scientifiques" y voient l'immortalité, pouvoir ainsi revivre à l'infini...

C'est sans fin je pense...
 
Si ce genre de question, vous interresse, ya eut pas mal de film sur ce sujet, là j'ai en tête l'aube du 6ème jour. Evidemment c'est de la fiction, mais ya tj une part de possible je pense !
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: TianTian le 09 août 2009 à 11:22:09
stratégie de la tortue ? Je connaissait pas, politique de l'autruche oui mais la tortue...

Le clonage humain reproductif me pose un problème sur l'identité du cloné.
Imaginez vous n'être qu'une copie...

Le clonage thérapeutique, pourquoi pas mais à partir de quand on crée un être conscient ?
Et est-ce que ce ne sera pas réservé qu'au riche ?
Matériellement ça me semble difficile pour pas mal d'éléments.

Et encore l'histoire des dérives même très encadrée une ouverture technologique de cette importance.

Le coup de l'immortalité par contre j'y crois pas, même si on remplace des pièces je ne suis pas certain qu'on puisse absolument tout remplacer sans changer radicalement la personne, après ça pose peut être la question du siège de la conscience...
Titre: Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 11:36:11
>ça remettrait entièrement en cause notre mode de reproduction.
>si à partir d'une cellule de peau on peut reconstituer un individu "identique" en tout cas très semblable... Le principe de parenté n'existerait plus
>Ce serait un véritable cauchemar pour les philosphes ou même les juristes...
>Quel statuts donner à ce type d'être ?

Tu oublies aussi, pour moi, l'un des plus gros obstacles, la religion. L'enfant nait de l'amour de l'homme et de la femme et pas d'un ovocte de mouton et d'un noyeau de cellule de peau ^^

>Une des utilité qui me vient à l'esprit, c'est la guerre...
>Avoir des soldats sur commande à l'infini...
>Je pense qu'il faut pas se leurrer, l'armée américaine doit avoir investit des fonds sur la question hélas...

ça me rappelle Star Wars  ;D

>D'un point de vue médical on peut imaginer aussi que les clones serviraient de réservoir à organes. Lorsqu'un patient à une défaillance, hop on prélève et on greffe.

Oui dans un monde de pénurie, mettre des réservoirs d'organes et de sang frais, la je vois bien l'utilité.

>Certains "scientifiques" y voient l'immortalité, pouvoir ainsi revivre à l'infini...
Oui genre quand on se sent vieux on se photocopie


Le clonage thérapeutique me semble plus moralement acceptable pour l'instant.
Le clonage reproductif est une source de dérive, imaginez un couple qui perd son enfant lors d'un accident, on leur propose de le cloner... dur dur... en plus d'être réservé aux "riches" quelles seront les conséquences?
Et si ça se démocratise, ça sera une source de discrimination entre les Originaux et les Copies....

Le soucis du clonage thérapeutique, c'est qu'on va réifier l'être humain, et ce n'est pas moralement acceptable, en tout cas comme le dit fafa, cloner des êtres doués de conscience pour les utiliser comme réservoir, c'est aliéner le corps d'autrui.

Le soucis du clonage reproductif, c'est le risque de dérive, on va l'utiliser comme un moyen et pas comme une fin en soi.
On va cloner pour remplacer un proche perdu, on va cloner pour perdurer, et non pour avoir un enfant.
 
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Vincent le 09 août 2009 à 11:41:56
Ne pas oublier que si on clone un individu de 50 ans, l'individu obtenu aura déjà les cellules d'une personne de 50 ans alors qu'il ne sera qu'un enfant (dixit lelilolu)
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 11:43:50
J'y pensais, mais si on prend des cellules "rajeunies" comme avec des cellules souches ou des noyaux de cellules de la lignée germinale (encore diploïde) on augmente la durée de vie,non? (un p'tit coup de telomerase et le monde est content  :mdr:)
Titre: Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 09 août 2009 à 11:56:06
stratégie de la tortue ? Je connaissait pas, politique de l'autruche oui mais la tortue...
Ba la tortue kan elle a marre de tout ce qui l'entoure, elle rentre dans sa carapace, moyen de défense.
Elle peut se retourner sur le dos et hop "je me suicide" !
C plus marrant la tortue que l'autruche franchement lool
Enfin bref ^^

Le clonage humain reproductif me pose un problème sur l'identité du cloné.
Imaginez vous n'être qu'une copie...
ça c'est pas totalment un problème...
Il faut juste donner une définition à ce genre d'entité, un statut juridique et puis voilà...

Je vais être un peu réac..
En france on considère que l'on est un "être doué de droit" à partir de 12 semaines (si on a 46 chromosomes, si on en a plus que 46, là les périodes peuvent s'allonger...).
Avant ces 12 semaines, on est une "personne potentielle".

Ce qui est au passage est complétement arbitraire et qui s'appuie, certes, sur des données biologiques, mais pas seulement... (enfin je m'éloigne du sujet lol)
On fera un autre sujet sur l'avortement lol.

Et est-ce que ce ne sera pas réservé qu'au riche ?
ba ça c'est une évidence.. Je doute que ce genre de choses puissent être remboursé...
(D'ici là, la SECU aura disparu lool) enfin c pas drôle mais bon...

Matériellement ça me semble difficile pour pas mal d'éléments.
Tu peux développer ?

Titre: Re : Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 09 août 2009 à 12:10:34
Tu oublies aussi, pour moi, l'un des plus gros obstacles, la religion. L'enfant nait de l'amour de l'homme et de la femme et pas d'un ovocte de mouton et d'un noyeau de cellule de peau ^^
Lol ?  L'enfant nait de l'amour...
J'ai une toute autre conception des choses...
Ya cb d'IVG par ans déjà ? Ya cb d'enfants à la DDAS en ce moment ? Et combien de familles se bousculent, chak fin de mois, pour aller récupérer leur alloc pour bien sûre élever leur enfant avec "amour" !
ET puis là je parle de la France, si on part dans d'autres pays, le concept de l'enfant-amour... ça date a peine de 50 ans, je dirais....Jsute un peu avant les nouveaux moyens de contraception.
Enfin bref on dérive lol ^^


Ne pas oublier que si on clone un individu de 50 ans, l'individu obtenu aura déjà les cellules d'une personne de 50 ans alors qu'il ne sera qu'un enfant (dixit lelilolu)
Tu extrais juste l'ADN de la cellule de peau, on peut imaginer comme dit Fref qu'un jour ou pourra contrôler la télomérase pour réparer la molécule et hop on l'intégrer dans un ovocyte énuclée. On l'active et le tour est joué lol (j'avoue que je n'ai pas suivi les avancés dans ce domaine, ça va tellement vite...)


(dsl pour le double post ^^)
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 12:23:24
J'aurai du m'arrêter à "la religion" sans développer, car de toute façon...  ::) entre celui qui veut pas qu'on mette des capotes (alors que dans sa papamobile blindée, il sort couvert ^^) et les autres qui sont contre l'IVG, il y a un point commun: la vie, c'est sacrée, ça ne se contre pas, et ça ne se force pas...  :)
Du coup, on doit pas la contrer (IVG, capotes) ni la forcer (clonage...)

Voila ce que je voulais dire sur la religion :)
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 09 août 2009 à 13:02:00
wai, pas convaincu désolé ^^ Je comprend pas cet argument de "vie sacrée"... Je vois pas tellement où tu veux en venir...
Je ne vois pas ce qu'il y a de "sacré" ou de "divin" dans le phénomène de la vie...
Mais bon moi et la religion, c'est pas le tendre amour lol  :gaffe!:
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 14:26:03
...Mais moi non plus!
J'essaye de te dire que ce qui risque de poser soucis aussi c'est la religion, et son argument est que c'est "contre nature" comme le préservatif ou l'IVG, c'est tout  :)

Après que je sois pour ou contre cet argument, c'est une toute autre chose...
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 09 août 2009 à 14:45:51
...Mais moi non plus!
J'essaye de te dire que ce qui risque de poser soucis aussi c'est la religion, et son argument est que c'est "contre nature" comme le préservatif ou l'IVG, c'est tout  :)
Tkt j'ai bien compris ^^

Mais, je trouve pas que ce soit un argument recevable le "contre nature".
Si on regardes bien notre société (en tout cas occidental), n'as plus tellement de choses de "naturelles"... on peut parler de l'industrialisation à outrance, la course au fric, au profit. Nos habitats : gratte ciel, notre alimentation : OGM.

Maintenant on maitrise notre sexualité/reproduction...
Tu as parlé de l'IVG, on peut parler des aides à la procréation : FIVETTE, ICSI, maintenant on parle aussi de gestation pour autrui...).
En Inde et en Chine, on pratique aussi la stérilisation des femmes (après 1 ou 2 enfants je sais plus tellement) La femme accouche et hop, on lui ligature les trompes ! ça se fait casiement à la chaine dans certaines hôpitaux...

Dans un autre topic, on avait parler d'euthanasie aussi...
Au contraire, j'ai envie dire que l'on fait tout pour "surmonter" la Nature...

Tout ça pour dire que pour moi le clonage c'est une des prochaines étapes, ça va surement faire bcp polémik mais ça se fera j'en suis convaincu, même si ça reste marginal ou reservé à ceux ont les moyens ^^
Et c'est pas le pape qui l'en empéchera... ça c'est certain...

Je dis pas ce que c'est bien ou mal, mais vaut mieux s'y préparer lool
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Fafa le 09 août 2009 à 21:45:35
Rapidement, deux points:
- pour moi il est hors de question de prendre en considération quelques avis religieux que ce soit dans le domaine scientifique. Ne sont-ce pas deux mondes complétement opposé, voire en guerre, depuis des millénaires? Si la religion intervient dans la recherche, c'est la fin et le retour à l'âge médiéval (dur).
-évitons, je pense de faire un amalgame tentant entre clonage et thérapie par cellules souches. Ce sont deux choses différentes: la première vague sans réelle but précis et aurait pour origine la science fiction (non?), la deuxième est une puissance médicale de traitement en devenir, une chance pour beaucoup de malades (ttes sortes de pathologies physio, grands brûlés, accidentés, chir, neuro etc).

De là à penser qu'on fera des clones humains pour éventuellement les intégrer aux armées en tant que chair à canon (c'est dit comme ça) ou pour remplacer des êtres, je n'y crois pas un seul instant. Personne ne laissera se réaliser un tel truc, ou alors versla fin de l'existence de l'espèce hominidé sur Terre.

Hônnetement, ce que je retiens de tout ça pour l'instant, c'est que la recherche dans le clonage est une perte de budget, de locaux, de moyens de toutes sortes pour une lubi utopistes de quelques scientifiques vivant dans un monde très Star-gate ou star-wars (je connais pas la différence, désolée  :-[ )
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 09 août 2009 à 22:11:02
>- pour moi il est hors de question de prendre en considération quelques avis religieux que ce soit dans le domaine scientifique. Ne sont-ce pas deux mondes complétement opposé, voire en guerre, depuis des millénaires? Si la religion intervient dans la recherche, c'est la fin et le retour à l'âge médiéval (dur).

Oui, c'est l'une des deux raisons qui font que je suis attachée à aucune religion.
Ce que je voulais dire (et j'ai l'impression que j'ai du mal) c'est que SI il y avai concrétisation, le principal obstacle serait la religion, c'est tout, j'ai juste dit rapidement que de toute façon la religion occidentale ne sera pas d'accord et pourquoi.


>-évitons, je pense de faire un amalgame tentant entre clonage et thérapie par cellules souches.

On n'a pas fait d'amalgame, on a juste dit, que pour faire des clones jeunes, utiliser le noyau de cellules souches serait plus utile que d'autres cellules.


>Honnêtement, ce que je retiens de tout ça pour l'instant, c'est que la recherche dans le clonage est une perte de budget, de locaux, de moyens de toutes sortes pour une lubi utopistes de quelques scientifiques.

Cf mon premier post:
Citer
Pour moi, qui n'y connait rien, le clonage je le vois encore comme un "caprice" des scientifiques, qui veulent juste voir jusqu'où ils peuvent aller, sans but précis, c'est vrai que j'ai plus entendu "on a réussi à cloner un mouton" que "le clonage: la soltion pour telle maladie".

Je vois mal le clonage thérapeutique voir le jour c'est une forme très poussée d'aliénation du corps d'autrui, ce qui est humainement inacceptable.


pour résumer ma pensé, ce que j'avais mis en bleu avant:

Il existe deux grandes formes de clonage, le thérapeutique et le reproductif.
Le soucis du clonage thérapeutique, c'est qu'on va réifier l'être humain, et ce n'est pas humainement acceptable, en tout cas comme le dit fafa, cloner des êtres doués de conscience pour les utiliser comme réservoir, c'est aliéner le corps d'autrui.

Le soucis du clonage reproductif, c'est le risque de dérive, on va l'utiliser comme un moyen et pas comme une fin en soi.
On va cloner pour remplacer un proche perdu, on va cloner pour perdurer, et non pour avoir un enfant, voire une sorte d'eugénisme.

L'avenir du clonage, je le vois encore d'un point de vue recherche, c'est à dire voir jusqu'où la science peut aller, mais je ne vois pas encore la possibilité de l'utiliser pour le rendre utile. Je pense que le clonage va se limité à "on a réussi à faire ça", si on comprend ce que je veux dire, ça ne sortira jamais des laboratoires, enfin je pense.
Je vois donc le clonage comme une fin en lui même, c'est à dire on va cloner une fois pour avoir la satisfaction dont l'ego de l'être humain a besoin (c'est français ça? ^^), et pas comme un moyen qu'il soit médical ou social.
Titre: Re : Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: TianTian le 09 août 2009 à 23:16:37
Ba la tortue kan elle a marre de tout ce qui l'entoure, elle rentre dans sa carapace, moyen de défense.
Elle peut se retourner sur le dos et hop "je me suicide" !
C plus marrant la tortue que l'autruche franchement lool
Enfin bref ^^
T'as raison c'est plus classe une tortue.

"Le clonage humain reproductif me pose un problème sur l'identité du cloné.
Imaginez vous n'être qu'une copie..."

ça c'est pas totalment un problème...
Il faut juste donner une définition à ce genre d'entité, un statut juridique et puis voilà...
Je voulais dire moralement l'être cloné, que doit-il penser de sa propre identité ?


"Matériellement ça me semble difficile pour pas mal d'éléments."
Tu peux développer ?
Je voulais dire à grande échelle cloner beaucoup de viande ça va être une furieuse pompe à fric.
Problème de conservation, und so weiter...
Ou alors on fait au besoin mais là encore le temps d'avoir son greffon de prêt on aura eu le temps de mourir.

Ah et pour Perfectfred l'option militaire est de la pure science fiction, déjà par rapport à la distance, cloner un humain pourquoi pas mais on ne pont pas les clones directement dans la force de l'âge, et en admettant que l'on soit capable de les faire vieillir prématurément il faut quand même une temps important de formation pour créer des militaires efficaces. (sans compter le taux de réussite d'un clonage, si on considère que les technologies d'alors seront plus efficaces).
Ensuite l'éducation d'une armée ne se fait pas si facilement, et il n'y a aucunement besoin de clone pour ça, toute bonne dictature qui se respecte (si c'est faisable) sait pertinemment que l'on peut "prélever" des futurs soldats dans la population...

Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Cloclorouen le 09 août 2009 à 23:41:55
Bon, j'ai pas tout lu vos posts, dsl, mais je voulais juste dire que j'avais lu un article recemment disant que les scientifiques avaient réussi à faire un clonage de cellules embryonnaire souches, et qu'apparement ça serait une nouvelle voie assez fantastique pour la recherche de thérapie pour les cancers notamment... Il faudrait que je relise tt ca pour être bien sûre...

Après, il y a l'idée de faire des clones dans le but de soigner... L'idée est belle, mais que fait-on de l'identité de ce clone? Est il un être à part, comme nous tous, où un produit médical qui ne sert à rien d'autre que de soigner? Une espèce d'humain jetable?
Titre: Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 10 août 2009 à 06:41:06
Après, il y a l'idée de faire des clones dans le but de soigner... L'idée est belle, mais que fait-on de l'identité de ce clone? Est il un être à part, comme nous tous, où un produit médical qui ne sert à rien d'autre que de soigner? Une espèce d'humain jetable?
J'ai déjà répondu à cette question, et je pense que c'est pas tellement au soucis, il faudra juste définir un statut juridique pour le clone...  On l'a bien fait pour le fœtus (personne potentielle)

Je voulais dire moralement l'être cloné, que doit-il penser de sa propre identité ?...
l'option militaire est de la pure science fiction
Si on continue dans notre musée des horreurs...
Pour qu'il puisse penser avec une morale,encore faut-il lui inculquer une moral...
J'ai pas l'impression que vous vous rendez compte jusqu'où peut aller les dérives lol
Si tu enfermes des clones dans un camp, complètement coupé du monde, tu leur apprend ni à lire, ni a écrire, seulement à manipuler des armes et à tuer... tu penses qu'ils auront une morale comme la notre ?
ça c'est déjà fait dans le passé, avec l'esclavage...
Sinon en ce qui concerne l'armée, moi je ne dis pas comme vous...
L'armée à toujours été un grand précurseur dans ce genre "d'avancés techniques". Avoir des soldats robots comme ça ce serait du pain bénit pour eux... Enfin bref

Il existe deux grandes formes de clonage, le thérapeutique et le reproductif.
Le soucis du clonage thérapeutique, c'est qu'on va réifier l'être humain, et ce n'est pas humainement acceptable, en tout cas comme le dit fafa, cloner des êtres doués de conscience pour les utiliser comme réservoir, c'est aliéner le corps d'autrui.

Le soucis du clonage reproductif, c'est le risque de dérive, on va l'utiliser comme un moyen et pas comme une fin en soi.
On va cloner pour remplacer un proche perdu, on va cloner pour perdurer, et non pour avoir un enfant, voire une sorte d'eugénisme.

L'avenir du clonage, je le vois encore d'un point de vue recherche, c'est à dire voir jusqu'où la science peut aller, mais je ne vois pas encore la possibilité de l'utiliser pour le rendre utile. Je pense que le clonage va se limité à "on a réussi à faire ça", si on comprend ce que je veux dire, ça ne sortira jamais des laboratoires, enfin je pense.
Je vois donc le clonage comme une fin en lui même, c'est à dire on va cloner une fois pour avoir la satisfaction dont l'ego de l'être humain a besoin (c'est français ça? ^^), et pas comme un moyen qu'il soit médical ou social.
Si on revient un peu à la vie réelle, c'est bien bo la "science fiction" lol
Juste pour rectifer le tir j'aurais surement du commencer par définir les 2 termes pour qu'on soit tous d'accord :
(source Wikipédia)

Citer
Clonage thérapeutique

Le clonage humain thérapeutique (CHT), ou transfert de noyau de cellules somatiques, est une technique de production de matériel vivant utilisable comme "médicament", généralement pour une greffe et remplacer un organe détruit ou détérioré. La finalité de cette technique est la compatibilité génétique avec le malade assuré par le clonage.

La technique consiste à implanter le noyau d'une cellule somatique adulte dans un ovocyte énucléé pour initier le développement embryonnaire et obtenir des cellules totipotentes dites aussi cellules souches.
En effet, les lignées de cellules souches embryonnaires du Blastocyste (5e au 7e jour après fécondation) seraient susceptibles d'êtres greffées sans provoquer de rejet par l'organisme receveur.
Donc des organes "neufs", ou des cellules à forte capacité de reproduction, peuvent ainsi être fabriquées, pour une greffe.

Clonage reproductif

Le clonage humain reproductif (CHR) est un clonage visant à reproduire un clone pour retrouver le souvenir d'une personne.

Le clonage reproductif servirait à un couple stérile ou ayant une maladie génetique d'avoir un enfant sans passer par une reproduction sexuée . L'enfant ne serait en conséquence que le descendant de l'un des deux parents

Ajd le clonage thérapeutik est légal en France comme dans la plupart du Monde, il est présenté comme le grand espoir de la médecine de 2m1 : greffe en tout genre. Reconstituer tout types organes.
Mais là encore la communauté scientifique est mitigé...

En terme d'avancées cette année par exemple :
J'avais lu qu'en Allemagne on avait réussit à récréer du tissu cardiaque, et les chercheurs étaient sur le point d'étudier comme reconstruire un coeur à partir d'une matrice.
Il a des enjeux énormes pour soigner le cancer, Alzheimer ect...

Mais depuis peu, le clonage thérapeutik qui consiste donc à "sacrifier" un embryon pour le différencier en un type cellulaire précis (ce qui cause énormément de problèmes d'un point de vue éthique), est en train d'être supplanté par d'autres techniques qui permettent elle aussi de former des cellules souches :

Dernièrement on a bcp parlé du sang de cordon fœtal par exemple, qui contient des cellules souches. Cellules que l'on utilise d'ors et déjà pour soigner certains cancers : leucémies, lymphomes; anémies ; certaines maladies génétiques...

On a aussi parlé cette année, qu'il était possible de "reprogrammer" des cellules de peau en cellule souche sans utiliser d'embryons.

Il semblerait aussi que tout être humain possède en lui, une réserve de cellules souches non différencié qui pourrait être utilisé dans une visée thérapeutique.






Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 10 août 2009 à 10:25:37
Hm... cloner un être humain en entier pour après cueillir ce dont on a envie... J'imagine des champs d'hommes dans des bulles en verre façon Matrix tiens....  :zinzin: :mdr:

Bon retour à la réalité, c'est sûr que le clonage thérapeutique offre une solution sur un problème d'aujourd'hui: la pénurie d'offre d'organes, de tissus et de sang.
Titre: Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: M.T le 10 août 2009 à 10:39:48

Bon retour à la réalité, c'est sûr que le clonage thérapeutique offre une solution sur un problème d'aujourd'hui: la pénurie d'offre d'organes, de tissus et de sang.


Certes, mais cette technique doit avoir un coût(ou va t'on trouver l'argent?), alors est-ce qu'elle pourra être accessible a tout le monde lorsque celle-ci sera utilisée?

(ou ptet bien que c'est pas cher, mais là ça m'etonnerait fortement...)
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Vincent le 10 août 2009 à 12:07:09
Juste pour revenir sur le côté religieux abordé précédemment : combien y'a-t-il de grands médecins/chercheurs (ou tout ce que vous voulez) qui sont croyants?? Et jusqu'à il y a encore quelques années, les enseignements faisaient appel à la religion ou autre "matière" comme l'astrologie...
On ne peut pas passer à côté, d'autant plus que certaines personnes refusent de se faire soigner par telle personne parce que pas de la même religion, du même sexe...
Enfin dans les textes il existe des cas où on peut accepter une chose normalement interdite : je pense aux greffes où on peut faire appel aux porcs. Dans ce cas-ci, l'animal apportera la vie, donc c'est toléré.
Titre: Re : Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: TianTian le 10 août 2009 à 12:11:40
l'option militaire est de la pure science fiction
Si on continue dans notre musée des horreurs...
Pour qu'il puisse penser avec une morale,encore faut-il lui inculquer une moral...
J'ai pas l'impression que vous vous rendez compte jusqu'où peut aller les dérives lol
Si tu enfermes des clones dans un camp, complètement coupé du monde, tu leur apprend ni à lire, ni a écrire, seulement à manipuler des armes et à tuer... tu penses qu'ils auront une morale comme la notre ?
ça c'est déjà fait dans le passé, avec l'esclavage...
Sinon en ce qui concerne l'armée, moi je ne dis pas comme vous...
L'armée à toujours été un grand précurseur dans ce genre "d'avancés techniques". Avoir des soldats robots comme ça ce serait du pain bénit pour eux... Enfin bref

Fallait lire la suite en bas: il n'y a jamais eu besoin de clone pour faire se genre de choses, ceux qui on la bassesse morale de faire ce genre de choses sont tout a fait capable de prélever des enfants dans la population.
Ce qui sera pour longtemps bien moins coûteux.
Titre: Re : Re : Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Toguy le 10 août 2009 à 12:16:26
Certes, mais cette technique doit avoir un coût(ou va t'on trouver l'argent?), alors est-ce qu'elle pourra être accessible a tout le monde lorsque celle-ci sera utilisée?
(ou ptet bien que c'est pas cher, mais là ça m'etonnerait fortement...)

Tkt c'est prévu je vais faire un topic sur les caisses de la SECU lol.  
D'après vos estimations, dans combien de temps ce système va-t-il exploser ?  :huhu:

: combien y'a-t-il de grands médecins/chercheurs (ou tout ce que vous voulez) qui sont croyants??
ça c'est une super question... J'aimerais bien avoir une réponse, mais je ne vois pas trop comment m'y prendre...
Moi j'ai du mal à comprendre comment on peut être scientifiques et croyant à la fois. j'aimerai bien discuter avec de genre de personne !
Titre: Re : Le clonage (thérapeutique et reproductif)
Posté par: Perfectfred le 10 août 2009 à 12:55:41
Un bel exemple: Einstein  :)
Il disait un truc genre "plus je découvre, plus je me dis qu'il doit bien y avoir un truc qui gouverne tout"

Un exemple un peu moins connu, ma prof de physique qui faisait lycée et prépa...

Je ne suis pas contre croire en quelque chose, le bidule qu'on appelle univers est tellement grand que c'est une raisons, par contre moi et religion, c'est pas l'amour fou...

Pour moi (on s'éloigne un peu du sujet) la religion, particulièrement celle occidentale, permet à l'homme d'avoir un idéal qu'il aimerai atteindre (je crois que c'est Rousseau qui a dit "dans tout désirt de l'homme réside celui d'être dieu"). C'est ma vision des choses: devenir immortel, tout puissant, créateur, barbu...